Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'homme de Taured, voyageur spatio-temporel ?

Imprimer Pin it!

Homme-de-Taured-Un-grand-mystère-567x330.jpgDans la littérature de l'étrange, on trouve en abondance des histoires de personnages curieux apparus du jour au lendemain.
J'ai eu l'occasion dans mes Dossiers Inexpliqués d'évoquer de véritables affaires comme Jérome, le naufragé inconnu de Sandy Cove (Canada) ou bien l'histoire des deux enfants verts de Woolpit.

Mais il y a aussi ces cas d'apparitions curieux et controversés dont la fiabilité est beaucoup plus contestable. Comme, par exemple, l'histoire de l'homme de Taured.

L'histoire telle qu'on la raconte

Ce fait insolite se serait déroulé à l’aéroport Haneda de Tokyo au Japon en 1954.  Plusieurs passagers sont en train d’attendre pour la vérification de leurs passeports et papiers à la douane, lorsque les officiers en poste remarquent un homme barbu de type caucasien.
Celui-ci semble tout à fait normal, il est habillé de manière ordinaire mais quelque chose attire quand même les soupçons des douaniers.
Et en vérifiant son passeport, ils découvrent que l’homme vient d’un pays qui s’appelle Taured. Le plus intrigant, c’est que le passeport a l’air parfaitement authentique et ne présente aucun signe de falsification. L’homme, qui se comporte d’une manière très sûre et professionnelle, ne comprend pas ce qui lui arrive. Il assure avoir effectué plusieurs voyages au Japon et que c’est la première fois qu’il a ce genre de soucis. Il dit parler surtout français mais connait d’autres langues comme le japonais.

Le passeport de l'inconnu est orné de tampons de visa bien réels, on trouve sur lui de la monnaie de plusieurs pays européens, des chèques d'une banque inconnue, et un permis de conduire délivré dans le pays de… Taured.
Quand on demande à l'homme où se trouve son pays, il déclare, sans aucune hésitation et avec un accent japonais des plus parfaits, que Taured est un petit pays d’Europe entre la France et l’Espagne et sur la carte, il pointe... la Principauté d’Andorre.
En voyant que le nom sur la carte n’est pas celui de Taured, l’homme se met en colère et affirme que son pays existe depuis plus de 1000 ans !

On vérifie auprès de la société avec laquelle il a rendez-vous, auprès de l’hôtel où il aurait réservé une chambre, personne ne le connaît…
Afin de vérifier encore plus les propos de « l’homme de Taured », les agents décident de le loger sous surveillance dans un hôtel afin de tirer cette affaire au clair.

Sauf que le lendemain, alors qu’ils viennent le chercher pour  poursuivre l’interrogatoire, les douaniers sont stupéfaits de découvrir que l’inconnu a disparu de sa chambre au 15ème étage, alors qu’on avait posté deux hommes de garde devant sa chambre. S’échapper par la fenêtre était impossible. Et tous ses papiers qui avaient été conservés à la douane de l’aéroport ont tous disparu, comme volatilisés.

Bref, plus aucune trace de l’homme de Taured que l’on n’a d'ailleurs jamais retrouvé. Certains spécialistes du paranormal ont déclaré que l’homme de Taured avait peut-être été coincé entre deux univers parallèles

Ce que j'en pense

Sur ce mystérieux inconnu, pas un nom, une date ou une photo. Personne n'a jamais vu aucune documentation relative à cette affaire, soit que les officiels aient enterré toute l’histoire par peur du ridicule (explication un brin facile), soit qu’il ne s’agisse en fait que d’une légende urbaine. Dans tous les cas, on est très loin des histoires comme celles de Jerôme de Sandy Cove, très documentée.

Les seules sources sur l’homme de Taured viennent en réalité de quelques livres sur des faits étranges dont la fiabilité n’est pas établie. Et le schéma de l’histoire me fait vraiment penser à deux histoires de prétendus voyageurs spatio-temporels que j'ai étudiées, celle de Rudolf Fentz, l’inconnu qui avait surgi sur Time Square vers 1950 (racontée dans le tome 1 des Dossiers Inexpliqués) et celle de Pierre Neveu, l’homme qu’on a avait soi-disant retrouvé dans le château de Chambord en 1957 (racontée sur ce blog). Deux histoires qui sont inventées de toutes pièces, comme je l’avais expliqué.

Mais le fantasme des habitants d'univers parallèles qui, de temps à autre, et on ne sait trop comment, déboucheraient dans notre monde, complètement désemparés, a encore de beaux jours devant lui...

Statut : légende urbaine.

Important : ce texte est sous copyright. Interdiction formelle de le reproduire sans l'autorisation de l'auteur.

Les commentaires sont fermés.