Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mystère

  • Mystère des Alpes du sud : la chapelle des Pétètes (3)

    Imprimer Pin it!

    Voici un édifice religieux très insolite ! Pour le découvrir, il faut vous rendre à Saint-Bonnet Champsaur, dans le département des Hautes-Alpes, non loin de la route qui relie Grenoble à Gap par La Mure et le col Bayard.
    Là, dans le hameau de l’Aubérie, s’élève la curieuse chapelle Saint-Grégoire, que les habitants de la région connaissent plus volontiers sous le nom de chapelle des Pétètes. En patois champsaurin, ce nom étrange désigne de petites poupées. Et les poupées en question, vous ne pouvez pas les rater : ce sont ces petites statuettes en pierre qui ornent toute la façade de la chapelle, conférant à l’édifice un cachet absolument unique en son genre.

    Lire la suite

  • MH370 : personne ne pilotait l'appareil au moment du crash

    Imprimer Pin it!

    Le Bureau australien de la sécurité et des transports (ATSB) a rendu public mercredi 2 novembre un rapport qui discrédite la thèse selon laquelle le pilote maîtrisait le Boeing de la Malaysia Airlines avant qu'il ne s'écrase dans l'océan Indien en mars 2014.

    Lire l'article complet sur Le Figaro

    Je vous invite aussi à consulter l'infographie interactive qui rappelle de manière détaillée les circonstances du drame.

    Même si les éléments s'accumulent pour démontrer qu'il y a eu probablement un crash de l'avion dans l'Océan indien, on ignore toujours précisément ce qui est arrivé à l'appareil disparu.

    Le fait que l'avion n'était pas piloté au moment de son contact avec l'eau ne réduit pas forcément le nombre d'hypothèses possibles : qui dit absence de pilotage ne signifie pas absence de pilote dans le cockpit à ce moment-là (voir le crash de la German Wings). A-t-on laissé volontairement l'avion s'abîmer en mer, soit par décision du commandant de bord, soit sous la contrainte ? Ou bien le personnel de bord était-il dans l'incapacité de piloter l'avion (inconscient, voire mort) ? 
    Les hypothèses du suicide du pilote, du détournement ou de l'accident mortel (type incendie à bord ou dépressurisation lente) restent valides à ce jour. Seule la découverte de l'épave pourrait sans doute apporter un éclairage nouveau.

  • MH370 : que sait-on de vraiment nouveau ?

    Imprimer Pin it!

    "Un journal australien affirme que le mystère du vol disparu le 8 mars 2014 est en partie résolu. Selon lui, le Boeing 777 aurait «plongé à grande vitesse» avant de se disloquer au contact de l'eau. Mais cette théorie se base sur des informations très parcellaires".

    La version du crash à haute vitesse vient contredire celle du crash volontaire, que je critiquais dans un post précedent.
    Je vous conseille la lecture complète de cet article de Libération qui montre les limites des nouvelles hypothèses sur cette disparition qui demeure toujours inexpliquée.
      

  • MH370 : l'hypothèse du crash volontaire semble peu étayée

    Imprimer Pin it!

    2048x1536-fit_debris-presume-mh370.jpgC’est l’information du jour, reprise par l'ensemble des médias ou presque : un nouvel élément viendrait étayer la thèse du crash volontaire du vol MH370 de la Malaysian Airlines.  

    Crash volontaire ?

    A l’appui de cette théorie, les propos d’un expert canadien, Larry Vance, ancien responsable du Bureau de la sécurité aérienne du Canada, qui a conduit plus de 200 enquêtes sur des crashes aériens, et qui, selon la BBC, a déclaré à la télévision australienne : « quelqu’un pilotait l’avion jusqu’à la fin, quelqu’un a mené l’avion dans l’eau, il n’y a pas d’autre hypothèse ».

    Pour étayer ses affirmations, cet expert s’appuie sur l’examen d’un morceau d'aile retrouvé sur l'île de la Réunion en 2015, soit plus d'un an après la mystérieuse disparition de l’appareil. Pour lui, l'aspect dentelé du volet-aileron retrouvé laisse supposer une érosion plutôt qu'une casse, et ce ne serait pas possible si l'appareil était simplement tombé dans l'eau.
    L’expert estime donc que le pilote a déployé cet aileron pour atterrir, preuve selon lui que quelqu'un était bien aux commandes à ce moment-là. "Vous ne pouvez pas le déployer autrement que par une décision humaine", a déclaré Larry Vance. 

    Lire la suite

  • Affaire du Col Dyatlov : une nouvelle victime

    Imprimer Pin it!

    Dead tourist.JPGC'est l'une des histoires les plus mystérieuses de toute l'histoire de la Russie qu'ont pu découvrir les lecteurs du tome 1 des Dossiers Inexpliqués : l'affaire du col Dyatlov, marquée par la mort jamais expliquée de neuf randonneurs à ski en 1959, continue toujours d'alimenter les gazettes.

    A la mi-janvier 2016, l'agence russe TASS a révélé qu'un groupe de touristes avait découvert au col Dyatlov le corps d'un homme, au même endroit où les neuf skieurs ont perdu la vie en 1959. Curieusement, ces touristes étaient au nombre de... neuf, un chiffre qui revient souvent dans cette affaire.

    Lire la suite

  • Vous aimez les Dossiers Inexpliqués... ?

    Imprimer Pin it!

    ... faites-le savoir en recommandant le livre à vos proches, vos amis et sur vos blogs personnels :-)

    Vous pouvez bien sûr "liker" la page Facebook des Dossiers, vous pouvez également me suivre sur Twitter ou me rejoindre sur Facebook,

    Et puis, si le coeur vous en dit, pourquoi ne pas déposer un
    commentaire positif sur le livre sur les librairies en ligne : 

    Mille mercis d'avance !

  • Communiqué de presse

    Imprimer Pin it!

    "Dossiers inexpliqués"

    Affaires authentiques : surnaturel, étrange, insolite

    de Joslan F. Keller

    Dossiers Inexpliques cover.jpg

     Paru le 2 mai 2014

    Un inconnu découvert mort sur une plage d’Australie, un message codé en poche, et dont personne n’a jamais trouvé l’identité...
    Neuf randonneurs russes qui meurent dans d’étranges circonstances aux confins de l’Oural...
    Des gardiens de phare qui se volatilisent du jour au lendemain...
    Un escalier dont la construction n’est peut-être pas l’œuvre d’un humain…

    Ce livre présente une quinzaine de récits extraordinaires qui vont conduire le lecteur aux confins de l’inexplicable.

    Dans la lignée du Loch Ness, du Yeti, de Roswell ou du Triangle des Bermudes, cette sélection porte sur des histoires étonnantes qui n’ont pas connu la même médiatisation, mais reposant sur des faits réels ou des récits rapportés par des témoins au-dessus de tout soupçon. Il ne s’agit donc pas de légendes ni de fiction. Ces histoires demeurent pourtant inexpliquées, et continuent de nourrir des échanges enfiévrés entre amateurs d'insolite dans le monde entier.

    Ces quinze affaires irrésolues questionnent l’étendue de notre savoir et sont le reflet du mystère dans son infinie variété : personnages mystérieux, lieux étranges, apparitions troublantes, disparitions ahurissantes, objets énigmatiques…

    Pour préparer ce périple aux frontières de l'inconnu, Joslan F. Keller s’est plongé dans une documentation considérable, a fait la chasse aux contradictions et aux lacunes, vérifié les données disponibles et confronté les sources entre elles (témoignages, récits, coupures de presse, livres, photos, vidéos…) tout en séparant le bon grain de l’ivraie – car comme l’écrivait Marc Twain, « un mensonge peut faire le tour de la Terre le temps que la vérité mette ses chaussures ».

    Chacun des récits est organisé de la manière suivante : résumé des faits de manière précise et vivante, exposition des différentes hypothèses en vigueur sur l’affaire, puis liste des sources.

    À travers ces récits troublants, le lecteur est invité à réfléchir sur la relativité des connaissances de l’homme, mais également à méditer sur les notions de vérité et de véracité.

    Dossiers inexpliqués, de Joslan F. Keller, 300 pages, 19,50 €, 2014.

    >> Contact presse : Béatrice de Leyssac, mail : bdeleyssac@scrineo.fr

  • MAJ 1/05 - La mort de Peaches Geldof : encore des questions

    Imprimer Pin it!

    peaches-geldof-destin_leader.jpgPeaches Geldof, la fille de Sir Bob Geldof, est décédée le lundi 7 avril 2014, à l'âge de 25 ans. Mannequin, journaliste et présentatrice, elle laisse derrière elle un mari, Thomas Cohen, et deux filles, Astala et Phaedra, nées en 2012 et 2013.

    Dans un premier temps, les autorités sont incapables de donner la cause de cette mort surprenante. L'examen post-mortem pratiqué le 9 avril ne révèle rien de concluant. La mort est qualifiée par la police de... "non suspecte, inexpliquée et soudaine". En outre, les enquêteurs, qui continuent leurs investigations sur les circonstances entourant le décès, précisent qu'ils n'ont trouvé "aucune drogue dure" ni "note de suicide" au domicile de Peaches.

    La jeune fashionista, habituée des tabloids anglais, traversait-elle une phase de déprime ? Etait-elle avec quelqu'un à son domicile lorsque le drame est survenu ? A-t-elle été victime d'une tierce personne ? Jusqu'ici, rien ne prouve que Peaches était seule... ou ne l'était pas.

    Aleister_Crowley_1310.jpgL''une des hypothèses soulevés juste après le drame voudrait que la jeune femme soit morte d'une crise cardiaque provoquée par le suivi d'un régime alimentaire trop draconien. Qui lui aurait inspiré cette pratique ? Il a été rappelé son attirance déclarée pour la scientologie, mais on sait moins sa fascination pour les idées ésotériques d'Aleister Crowley (1875-1947), un occultiste britannique dont les théories libertines ont séduit, entre autres, nombre de rock stars...

    Le 1er mai 2014, le quotidien britannique Le Times annonce, suite aux analyses toxicologiques, que Peaches est morte d'une overdose d'héroïne. Pourtant, la police n'avait absolument trouvé aucune trace de matériel ayant servi pour consommer de la drogue... Qui s'est chargé de "nettoyer" la maison de Peaches après son décès et avant l'arrivée de la police ?

    Difficile aussi de pas songer au parallèle tragique avec sa mère, Paula Yates, qui a elle aussi succombé à une overdose en 2000... En 1986, Paula épouse Bob Geldof et a trois filles avec lui, dont la cadette Peaches. En 1995, elle le quitte pour Michael Hutchence, le leader du groupe australien INXS avec qui elle a une autre fille, Heavenly Hiraani Tiger Lily Hutchence, née en 1996. Mais l'année suivante, Hutchence est retrouvé mort pendu dans sa chambre d'hôtel à Sydney. Dès lors, Paula Yates sombre dans la folie et passe de longs mois en hôpital psychiatrique avant de mourir à son tour en 2000. Une disparition que Peaches a longtemps occultée...  Doit-on désormais parler de malédiction familiale ?

    Dans sa dernière rubrique pour le magazine "Maman et Bébé", Peaches Geldof évoquait la joie que lui procuraient ses deux enfants, affirmant qu'elle était plus heureuse que jamais. Et son dernier message posté sur les réseaux sociaux, la veille de son décès, était une photo d'elle, enfant, dans les bras de sa mère...

    Statut : dossier expliqué avec des zones d'ombre